Accompagnement de fin de vie

Objectif:

Permettre aux personnels travaillant avec des patients / résidents en fin de vie de comprendre les attentes affirmées ou non dites de la personne et d’adopter une démarche objective dans un schéma émotionnel perturbant, de redéfinir les objectifs de l’accompagnement afin de « donner sans se perdre ».Cette action favorisera également la mise en avant d’une démarche de gestion des situations tendant vers un rapport positif au stress et vers la bientraitance.

Développer des attitudes adaptées envers les familles en souffrance susceptibles d’avoir des comportements excessifs, dans tous les sens du terme.

Public: ASH, AS, Infirmières, Médecins, tous personnels accompagnant les patients / résidents en fin de vie. Actions spécifiques en fonction du public.

Pré-requis: Aucun.

Durée: 3 journées (en 2 + 1).

Intervenant: Psychologue clinicien / Cadre de santé / Médecin

L’homme et la mort

  • La mort symbolique
  • La mort et nos angoisses
  • La fin de vie (conscience, inconscience)
  • La souffrance
  • Image de soi face à la mort
  • Le rapport entre le soignant et la mort

L’accompagnement de fin de vie

  • Etendue et limite des prérogatives
  • Aider et ne pas assister
  • Etre avec la personne
  • Rassurer, déculpabiliser, responsabiliser
  • Confiance et sécurité
  • Donner du « plaisir » dans un moment douloureux

Gérer l’information

  • Développer son écoute active
  • Ecouter, ressentir
  • Décoder les émotions du patient / résident
  • Prendre du recul face aux angoisses
  • Mieux se positionner face à la douleur pour l’accompagner

Développer sa capacité d’accompagnement

  • Besoins et attentes du patient /résident
  • Besoins et attentes des familles
  • Identifier ses propres capacités d’accompagnement
  • Développer une attitude adaptée
  • Savoir comprendre les messages non-verbaux
  • Techniques de communication émotionnelle
  • Gérer ses propres émotions
  • Rester objectif

Maîtriser les situations difficiles

  • Face à des situations tendues (peur, agressivité, etc.)
  • Lire au-delà de l’agressivité, l’attente non exprimée
  • Décoder les souffrances, la douleur
  • Gérer ses propres angoisses
  • Faire son deuil

Activités associées:

  • Découverte de sa propre symbolique de la mort grâce un travail collectif
  • Exercice sur les émotions
  • Découverte du fonctionnement de la peur
  • Exercice de gestion de la peur
  • Exercice collectif d’écoute émotionnelle
  • Exercice d’évacuation de ses propres angoisses
  • Découverte d’outils de gestion de la douleur (autres que médicamenteux)
  • Mise en situation à partir d’un cas vécu avec analyse par le groupe de pistes de solutions
  • Exercices de gestion de ses propres émotions
  • Techniques d’aide à la maîtrise de la peur (pour soi, pour le patient / résident, pour les familles)

Pédagogie:

  • Analyses de cas concrets vécus par les membres du groupe avec recherche de solutions adaptées.
  • Échange avec les stagiaires sur diverses situations vécues.
  • L’expérience de Projets et Formations permet de rapidement placer le stagiaire au cœur des débats. Ce dernier évoque ainsi facilement les situations vécues et devient sous le regard expert de nos formateur, moteur et créateur de solutions, ce qui facilite son appropriation des outils et des concepts.
  • Ce savoir-faire permet à Projets et Formations de travailler en parallèle et de façon informelle sur la cohésion d’équipe.

L’association de la pratique et de l’analyse des pratiques permettent de prendre conscience des difficultés, de ressentir l’impact des comportements aidants sur le résident en fin de vie et d’adopter le comportement adapté. 

Supports :

  • Livret de formation : Mise à disposition de chaque stagiaire d’un document de synthèse (livret de formation), … 

Sanction:

  • Attestation de stage.