Gestion de l’agressivité en milieu hospitalier

Objectif:

Savoir faire face à l’agressivité et connaitre les stratégies pour la désamorcer. 
Permettre aux personnels, aux professionnels de santé confrontés à des situations tendues de non seulement comprendre les mécanismes déclencheurs de l’agressivité, mais aussi d’adopter les comportements verbaux et non verbaux adéquats pour son désamorçage dans chaque situation vécue. 
 
Cette action doit d’une part, permettre à chacun de mieux s’adapter aux différentes situations, et d’autre part donner aux professionnels de santé des outils de gestion efficaces des situations difficiles. 
Comprendre le type de communication le plus adapté. Définir des stratégies de communication pour chaque personne le justifiant (Patients, familles, accompagnants, …).  
 

Public: Le personnel urgentiste et tout autre personnel susceptible de devoir faire face à l’agressivité et à la violence.

Pré-requis: Aucun.

Durée: 3 journées (en 2 + 1).

Intervenant: Psychologue clinicien / Cadre de santé / Médecin

 

L’agressivité

  • Le rôle des émotions
  • Les peurs
  • La frustration et l’agressivité
  • Image de soi, regard des autres
  • Confiance et sécurité dans l’institution
  • Relation soignant/patient/famille

Les causes de l’agressivité

  • Liées à l’environnement
    • L’hôpital
    • Les établissements mortuaires proches de l’hôpital
    • L’accueilL’attenteL’information
    • Le sentiment de manque d’information
    • La communication
    • La communication négative et son impact émotionnel
    • La communication non verbale
    • Le poids des mots
    • La manipulationL’attaque
    • La fuiteAgressivité non exprimée
    • L’agressivité verbale
  • Liées à la personne
    • Différents types de peurs
    • Le rapport à la mort
    • La personne alcoolisée
    • Les addictions
    • L’agressivité en fonction des pathologies
    • La problématique psychiatrique
    • La problématique de la douleur
    • La culture et le « droit du client »
    • Le sentiment de non-respect
  • Liées à l’accompagnant
    • Face à des situations tendues (peur, agressivité, etc.)
    • Lire au-delà de l’agressivité, l’attente non exprimée
  • Liées aux familles et parents
    • Image du parent
    • Amour et haine
    • Etre pris en charge et prendre en charge
    • La culpabilité
    • La notion de deuil et son anticipation
    • L’image de soi
    • L’image du parent (vieux et/ou malade)
    • Le passé et le passif éducatif
    • Les émotions des familles
    • Le rapport à la mort
    • La frustration

Comment faire face à l’agressivité 

  • Communiquer en situation agressive
    • Lire au-delà de l’agressivité, l’attente non exprimée
    • L’écoute
    • La communication adaptée :
    • À la capacité intellectuelle (La personne atteinte de pathologies, la personne alcoolisée ou addicte, …
    • À la capacité physique (problèmes d’élocution, problèmes visuels, problèmes d’audition, …)
    • La gestion de ses propres émotions face à des situations tendues
    • Le décodage émotionnel
    • Les attitudes apaisantes
    • La communication positive
    • La communication verbale et non verbale
    • Les comportements transactionnels
    • La mise en contact
    • Le toucher
    • La notion de cadre
  • Prévenir l’agressivité
    • Développer sa capacité d’accueil
    • Besoins et attentes du résident
    • Besoins et attentes des familles
    • Identifier ses propres capacités d’accueil
    • Développer une attitude bienveillante
    • Savoir comprendre les messages non-verbaux
    • Gérer l’information 
    • Développer son écoute active
    • Renseigner, rassurer, orienter
    • L’information et les limites de la confidentialité
    • Étendue et limite des prérogatives
    • Décoder les émotions
    • Décoder la problématique (peur, psy, etc…)

Activités associées:

 

Pédagogie:

  • La méthode pédagogique se veut concrète et pratique.
  • Elle s’appuie cependant sur un échange entre les participants et le formateur amenant chacun à un bon niveau de compréhension des mécanismes du déclenchement de l’agressivité.
  • Des exercices pratiques et concrets permettent de ressentir ses propres comportements face à des situations spécifiques d’agressivité.
  • Des mises en situation sont donc effectuées, ce qui permet de systématiquement placer le stagiaire au cœur des débats, et facilite son appropriation des outils et des concepts.

Supports :

  • Livret de formation : Mise à disposition de chaque stagiaire d’un document de synthèse (livret de formation), … 

Sanction:

  • Attestation de stage.