Le travail de nuit

Objectif:

Permettre aux personnels travaillant de nuit de mieux se situer dans l’institution, au sein de l’équipe soignante et de re-formaliser leur rôle et l’importance de leur tâche dans ce contexte si particulier. 

Appréhender l’ensemble des thématiques de la prise en soins des personnes âgées inhérentes au poste de nuit en EHPAD. 

Une approche de l’organisation du travail sera proposée, avec en point d’orgue la gestion des priorités. 

Participer à une réflexion de groupe sur les problématiques du travail de nuit en EHPAD qui favorisera la mise en avant d’une démarche de gestion des situations tendant vers un rapport positif au stress et vers la bientraitance.

Connaitre les mécanismes et les rythmes de sommeil et mieux s’autogérer.

Pour y arriver les notions de solidarité, de travail et de cohésion d’équipe constitueront le fil conducteur de la session.

Public: Le personnel de l’institution en contact avec les résidents / patients travaillant de nuit ou en horaires décalés, ou souhaitant basculer vers un poste de ce type. 

Remarque importante : Projets et Formations propose de mixer les équipes. Pour cette formation il est intéressant d’intégrer une ou deux personnes travaillant de jour afin d’aller dans le sens d’une reconnaissance des rôles de chacun et d’assurer une parfaite cohésion entre les équipes.

Pré-requis: Aucun.

Durée: 2 journées (ou 2 nuits) consécutives en standard mais Projets et Formations peut s’adapter aux contraintes de planning de l’institution. 

Intervenant: Psychologue clinicien / Cadre de santé

Rappels fondamentaux :

  • L’homme et la sociabilité
  • La notion de responsabilité
  • Mal être et bien être
  • Être à l’écoute de ses émotions
  • Rôle et psychologie des émotions
  • Les peurs
    • Nos propres peurs
    • Les peurs du résident
  • Interprétation émotionnelle
  • Comportements induits

Le travail de nuit

  • Les spécificités du travail de nuit en institution
  • La solitude dans la prise de décision
  • Symboliques et ressentis liés à la nuit pour :
    • L’AS / l’ASH
    • Le résident, le patient
    • La personne en fin de vie
  • Difficultés psychologiques et comportementales les plus fréquemment rencontrées
  • Interprétations déviantes
  • Objectiver les situations et prendre du recul
  • La gestion des stress (à chacun son outil)
  • La répartition des taches
  • Le Projet de Vie et le respect des besoins du résident
  • La gestion du temps
  • Définition des priorités
  • Organisation du travail (transmission, continuité des soins, couchers, etc.) 
  • Relation / communication de nuit avec les familles

La communication avec l’équipe / Les transmissions

  • L’importance de la communication entre le personnel de nuit et le personnel de jour pour un meilleur travail en équipe (reconnaissance mutuelle)
  • Petit rappel sur Les bases d’une bonne communication :
    • L’écoute
    • La gestion de ses propres émotions
    • Le décodage émotionnel
    • La communication négative et son impact émotionnel
    • La communication positive
    • La communication verbale
    • La communication non verbale
  • Les transmissions : L’écrit, relais de l’information

Travail de nuit et sommeil côté soignants

  • Une adaptation parfois difficile du corps au travail nocturne et une perturbation du rythme circadien, d’où :
    • Comment mieux récupérer
    • Quelle hygiène de vie à respecter et quelles erreurs à éviter
      • Notre horloge biologique
      • Les limites du décalage social et professionnel
      • Combien de temps faut-il travailler de nuit ?

Besoins spécifiques et sommeil côté résidents

  • Le sommeil de la personne âgée, ses spécificités, son importance.
  • Conseils pratiques pour favoriser l’endormissement des résidents

Activités associées:

Pédagogie:

  • La méthode pédagogique s’appuie sur des apports théoriques, mais surtout sur des échanges entre les participants et le formateur.
  • Chacun exprime ses propres ressentis face à toutes les situations rencontrées et une réflexion globale est menée sous l’expertise du formateur qui se charge d’orienter les débats pour parvenir à définir les bons outils et veiller à leurs appropriations par les stagiaires.
  • Des mises en situation sur des cas de situations concrets étayeront les débats et favoriseront aussi l’appropriation des outils et des facteurs d’évolution.

Supports :

  • Livret de formation : Mise à disposition de chaque stagiaire d’un document de synthèse (livret de formation), … 

Sanction:

  • Attestation de stage.