Repérage de la perte d’autonomie / Maintien de l’Autonomie selon les recommandations de l’ARS, du CD et du PRS

Objectif:

Faire évoluer le comportement du professionnel en Résidence Autonomie pour une meilleure qualité de la prise en charge de la personne âgée, de la personne handicapée vieillissante.

  • Comprendre le vieillissement pour repérer les indices de risques de perte d’autonomie
  • Transmettre les informations pertinentes à l’ensemble de l’équipe pour une meilleure cohésion autour des besoins des résidents
  • Savoir s’inscrire dans le suivi de la personne âgée (PAP) afin de maintenir son autonomie

Important: Cette formation s’appuie sur les recommandations de la HAS (ANESM) relatives au repérage de la perte d’autonomie et au maintien de l’autonomie

Public: Toutes personnes travaillant au contact des résidents.

Pré-requis: Aucun.

Durée: 2 journées.

Intervenant: Psychologue clinicien / Cadre de santé

Le processus du vieillissement normal et les signes avant-coureurs de la perte d’autonomie

  • Incohérence dans les besoins affirmés et les besoins réels
  • Augmentation du besoin en sucre
  • Perte de l’inhibition
  • Système Nerveux
    • Augmentation des temps de réaction et réduction modérée des performances mnésiques
    • Réduction et déstructuration du sommeil
    • Diminution de la sensation de soif
    • …etc.
  • Système Urinaire
    • Pertes
    • Besoins fréquents
  • Système digestif
    • Besoin d’aliments facile à mâcher
    • Difficultés avec l’appareil dentaire
  • Système Respiratoire
    • Essoufflement
  • Appareil locomoteur
    • Douleurs
    • Difficultés de déplacement
    • Lenteur excessive
  • Organes des sens
    • Difficultés à la lecture
    • Refus de participation à certaines animations
    • Surdité
    • Trouble de l’équilibre
    • Isolement
    • Diminution du goût et de l’odorat
    • Inappétence, amaigrissement ou prise de poids…

Le processus de vieillissement accéléré :

La distinction du processus du vieillissement accéléré se fait par l’apparition prématurée de pathologies telles que les maladies neuro-dégénératives (Alzheimer, Parkinson, …) et de séquelles liées à diverses maladies (diabète…) ou bien des traumatismes physiques et psychiques subis au cours de la vie.

  • La notion de dépendance
  • La notion d’autonomie
  • Les pertes d’autonomie :
    • Physiques
    • Cérébrales
    • Psychologiques
  • Comprendre les effets du vieillissement sur le psychique
  • Comprendre les effets du vieillissement sur les capacités sensorielles
  • Comprendre les effets du vieillissement sur les capacités physiques
  • Comprendre les effets psycho-sociaux du vieillissement

Repérer les premiers signes de perte d’autonomie

L’arrivée d’un résident en Résidence Autonomie :

  • Le compte rendu / l’évaluation du médecin généraliste 
  • Les informations communiquées par la famille
  • L’entretien avec le futur résident
  • Première évaluation d’autonomie du résident
  • Constat et projet d’accompagnement

Accompagnement et travail permanent d’évaluation / repérage des premiers signes de la perte d’autonomie :

  • Les outils pertinents communiqués par l’ANESM (2016)
  • Repérage des risques de perte d’autonomie ou de son aggravation pour les personnes âgées : Dès le domicile puis en Résidence Autonomie                             
  • Notice d’utilisation de l’outil de repérage des risques de perte d’autonomie ou de son aggravation et grille d’évaluation / questionnaire

Savoir informer les acteurs accompagnants et travailler en équipe autour de la personne âgée

  • Transmettre correctement des informations pertinentes en équipe, avec le médecin généraliste, afin de pouvoir détecter correctement toute modification ou évolution de santé et de comportement du résident
  • Savoir adapter son savoir-être (positionnement / communication) à chaque résident
  • Transmettre correctement des informations pertinentes en équipe, avec le médecin généraliste, afin de pouvoir détecter correctement toute modification ou évolution de santé et de comportement du résident
  • Savoir adapter son savoir-être (positionnement / communication) à chaque résident.

Prévention de la perte d’autonomie

 Anticiper :

  • Prévention des chutes
  • Stimulation physique : Remobilisation et/ou entretien des facultés corporelles
  • Stimulation des sens
  • Stimulation intellectuelle
  • Réactivation des zones cérébrales liées au plaisir
  • Les outils du maintien de l’autonomie
  • Rôle des aidants dans le maintien de l’autonomie
  • Communication et travail en équipe pour une meilleure cohésion et rendre le travail des aidants plus efficaces et serein

Rappel sur l’intérêt de faire vivre le projet d’accompagnement personnalisé et l’implication des aidants afin d’optimiser le maintien de l’autonomie

Remarque : Le public accueilli étant varié (personnes âgées, personnes handicapées vieillissantes, personnes ayant vécu en situation précaire…) les notions de Bientraitance et de Maltraitance selon les recommandations de l’ANESM seront évoquées tout au long du cursus de formation. 

Activités associées:

Nombreuses analyses (et repérages) de situations de pertes d’autonomie et recherches de solutions adaptées

Pédagogie:

  • Exposé théorique sur les recommandations de la HAS (ANESM). Celui-ci sera un résumé de l’essentiel à retenir et à intégrer
  • Nombreuses analyses (et repérages) de situations de pertes d’autonomie et recherches de solutions adaptées / Échanges avec les stagiaires sur diverses situations du quotidien

Supports :

  • Livret de formation : Mise à disposition de chaque stagiaire d’un document de synthèse (livret de formation), … 

Sanction:

  • Attestation de stage.